Etude sur l'effet anti-cancer de l'aloe arborescens

Introduction:

Les récentes avancées dans l'analyse de l'immunobiologie des tumeurs suggère la possibilité de manipuler biologiquemet l'efficacité et la toxicité des chimiothérapies du cancer par des substances immuno-modulatrices endogènes ou exogènes.

L'Aloès est une des plantes les plus importantes montrant une activité anti cancer et sa propriété antinéoplastique est due à au moins trois mécanismes différents, basés sur des effets antiprolifératifs, immuno-stimulateurs et antioxydants.

Patients et méthodes:

Une étude a été planifiée sur 240 patients atteints de tumeurs solides métastatiques qui ont été choisis au hasard pour recevoir une chimiothérapie avec et sans Aloe arborescens.

Selon le type histologique de la tumeur et leur statut clinique, les patients avec un cancer du poumon ont été traités avec du cisplatin et de l'etoposide, ou de manière hebdomadaire avec de la vinorelbine, les patients avec un cancer colorectal ont reçu de l'oxaliplatin et du 5 fluorouracil (5-FU), les patients avec un cancer gastrique ont été traités de manière hebdomadaire avec du 5-FU et les patients avec un cancer du pancréas ont reçu de manière hebdomadaire de la gemcitabine.

Les doses d'Aloès ont été données oralement, 10ml trois fois par jour.

Résultats:

Le pourcentage à la fois des régressions objectives tumorales et de la stabilisation de la maladie ont significativement plus augmenté chez les patients traités de manière concomitante avec l'Aloès que pour ceux traités en chimiothérapie uniquement, autant que le pourcentage de survie des patients à trois ans.

Conclusion:

Cette étude semble suggérer que l'Aloe arborescens peut être associé avec succès à une chimiothérapie pour augmenter son efficacité à la fois en termes de régression de la maladie et en espérance de vie.

11 commentaires:

  1. Je m'étonne de ne pas voir les sources de ce document : par qui, où et quand cette étude a-t-elle été menée ?

    RépondreSupprimer
  2. Voici le lien pour cette étude : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19368145
    D'autres études pour l'Aloe Arborescens : http://forums.futura-sciences.com/sante-medecine-generale/87239-vertus-presumees-de-laloes-2.html

    RépondreSupprimer
  3. bonjour mon mari et atteint d un cancer du pancréas et matastases au foie on ne peu pas lui faire de chimio es ce que l aloes peu le guerrir ou lui prolonger la vie merci Anne-Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je ne peux pas vous dire que l'aloe va le guérir ou lui prolonger la vie. Cela dépend du stade de la maladie, et de si il va le prendre avec assiduité. Dans tous les cas cette plante est un véritable soutien à l'organisme, elle agit positivement sur la maladie. Vous devriez essayer, cela pourra que lui faire du bien.

      Supprimer
  4. bonjour je suis sous oxigene depuis fevrier 2015 15 heures par jours puis une machine pour dormir car trop de gaz carbonique dans le sang es ce que l aloes arborecents peu m enlever ce gaz carbonique et ne plus me servir de cette machine merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je ne pourrais pas vous dire si l'aloe arborescens a le pouvoir d'enlever le gaz carbonique du sang. Vous pouvez essayer d'en prendre, sans arrêter l'utilisation de la machine, et voir si il y a un changement. Qui ne tente rien, n'a rien.

      Supprimer
  5. Les pouvoir de l'aloe arborescens sont nombreux. Il suffit de voir le nombre d'oligoléléments que contient cette plante pour voir à quel point elle est intéressante. Associée à une chimio elle apparait des plus bénéfique par rapport à un traitement sans chimio. Le monde médical se penche sur les effets bien faisant de cette plante pour en comprendre tous les mécnismes
    • Les principales propriétés de l’Aloes Arborescens :
    • Antioxydante, anti-âge, antibactérienne, anti-mycosique, antivirale, anti-inflammatoire et anti douleur, cicatrisante, stimulante du système épithélial, immunomodulateur, régulateur de la glycémie ainsi que du diabète, anticancer, antirhumatismale, il décongestionne et stimule l’appareil respiratoire.
    • L’Aloes Arborescens pour ses nombreuses vertus est souvent appelé « la plante miracle »
    • La réputation de cette plante dans l’histoire de la thérapeutique ne pouvait pas évidemment être sans fondement. C’est le grand mérite de la recherche phytothérapeutique des dernières décennies d’avoir montré que les nombreuses vertus et indications attribuées empiriquement depuis toujours à l’Aloes Arborescens étaient parfaitement justifiées compte tenu de sa composition et de ses propriétés pharmacologiques dorénavant scientifiquement connues et reconnues par notre médecine occidentale contemporaine.
    • L’effet anticancer de l’Aloes Arborescens
    • L’Aloes Arborescens est une des plantes les plus importantes dans l’activité anticancer. Sa propriété antinéoplasique est due à au moins trois mécanismes différents basés sur des effets antiprolifératifs, immuno- stimulateurs et antioxydants.
    • Le pourcentage des régressions tumorales et de stabilisation de la maladie ont significativement augmenté chez les patients traités en chimiothérapie associée à l’Aloes Arborescens (étude de P.Lissoni, F.Rovelli- Milan-2009).

    RépondreSupprimer
  6. Quelques oligoéléments et pouvoir de cette plante

    • L’aloes arborescens contient des protéines essentielles qui fournissent de l’énergie et régénèrent les tissus. L’aloes arborescens possède 8 des 9 acides aminés essentiels que notre organisme ne fabrique pas et qui doivent lui être apportés par l’alimentation.D’après le manuel d’information d’Alessandro Floridi.
    • Acides aminés essentiels :
    • Isoleucine : Nécessaire à la formation de l’hémoglobine, régule le niveau de glucose sanguin, améliore l’endurance musculaire.
    • Leucine : Stimule la synthèse des protéines dans les muscles, stimule la libération d’insuline, promeut le processus de guérison os, peau, muscles
    • Lysine : Formations des anticorps, metabolisme, des glucides, absorption des graisses, favorise l’absortion du calcium.
    • Méthionine : puissant anti-oxdant, élimination des métaux lourds.
    • Phenylalanine : contribue au fonctionnement optimal du système nerveux, utile contre les états dépressifs. Action analgésique.
    • Théonine : participe à la formation du collagène, de l’élastine, de l’émail des dents , et à la formation d’anticorps. Participe au bon fonctionnement intestinal et digestif.
    • Thryptophane : précurseur de la sérotonine, effet calmant, antidépresseur et favorise le sommeil.
    • Histinine : croissance et réparation des tissus, maintient l'intégrité de la myeline protectrice des nerfs, aide à éliminer les métaux lourds. Précurseur de l'histamine
    • Valine : Effet stimulant, participe à la réparation des tissus, source d’énergie pour les muscles.
    •Alanine : neurotransmetteur, production des lymphocytes, dégradation des lithiases d’oxalate et de phosphate présents dans les sécrétions prostatiques.
    • Arginine : stimule les fonctions immunitaires, participe à la réparation du tissu conjonctif et de la peau, contribue a abaisser le taux de cholestérol sanguin, la pression artérielle, aide à remédier aux désordres hépatiques.
    • Cystéine : acide aminé soufré. Chaque molécule de cystine est formée de 2 molécules de cystéine. Constituant de la kératine (cheveux, ongles, cellules superficielles de la peau), détoxication, guérisons brûlures et blessures. Stimule le système immunitaire et protège la vitamine C de l’oxydation.
    • Glutamine : converti en acide glutamique dans le cerveau. Participe à l’équilibre acido- basique, favorise la cicatrisation des ulcères...
    • Glycine : croissance musculaire, calmant sur les neurones, synthèse ADN-ARN contribue à abaisser les taux de triglycérine et cholestérol sanguins, propriétés cicatrisantes, detoxication hépatique.
    • Hydroxyproline : précurseur de la proline. Guérison des blessures, constituant de la structure du collagène.
    • Proline : synthèse du collagène, santé de la peau, des articulations, des tendons, tonifie le muscle cardiaque, guérison des blessures.
    • Sérine : métabolisme des acides gras, croissance musculaire, équilibre du système immunitaire. Composant des protéines cérébrales et de la gaine de myéline. Production immunoglobulines et anticorps.
    • Tyrosine : précurseurs de neurotransmetteurs (dopamine, noradrénaline, adrenaline et L-Dopa), régulateur de l’humeur, favorise la perte de poids en régulant l’appétit, participe à la production de mélanine (couleur, peau et cheveux). Aide en situation de stress, normalise la pression artérielle.
    • 2) Les acides
    • Chez les plantes grasses les acides permettent une diminution de la transpiration et une augmentation de la résistance à la sécheresse.
    • Emodine : l’aloe émodine est une hydroxyanthraquinone présente naturellement dans les aloès. Elle a un effet laxatif. Différentes études rapportent que cette molécule aurait un effet anticancéreux.
    • Aloïne : aussi connue sous le nom de barbaloïne, c’est un composé amer de couleur jaune-marron et un puissant composé laxatif

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour'
    Je ne sais pa si je fais une mauvaise manipulation
    Auriez vous svp la possibilité de me transmettre les infos que vous acceptez de partager sur vos tests pa rapport aux différents produits sur le marché
    En effet' je voudrais commencer très vite une cure pour cause de cancer

    Merci d'avance
    Sissi

    RépondreSupprimer
  8. bonjour, j' ai eu le cancer du sein, je ne peux pas prendre de tamoxifene pour éviter la récidive, je fais de l' allergie.
    est ce que cette plante peut eviter une recidive .
    merci de me répondre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les personnes qui ont guérit leur cancer continuent à faire des cures préventives plusieurs fois par an. L'aloe arborescens stimule les défenses naturelles et détoxifie, elle est donc intéressante dans votre cas. Le mieux est de faire une cure 1 à 2 fois par an.

      Supprimer